logoS2P

Mission au T1M du Pic du Midi, août 2016

Du 6 au 9 août 2016, je suis retourné effectué une mission d’observation planétaire au Pic du Midi avec le télescope de 1 mètre. Cette mission a été un gros succès pour le suivi des tempêtes sur Neptune !

Pour cette nouvelle mission, nous sommes montés à trois avec Marc Delcroix et Jean-Philippe Cazard (l’éditeur d’Astronomie planétaire). Uranus et Neptune étaient nos cibles principales, l’idée étant de photographier d’éventuelles tempêtes sur les deux géantes de glace. Une petite partie de la mission a été consacrée à l’observation de Saturne et Mars, qui étaient visibles durant peu de temps après le coucher du Soleil.

Uranus et Neptune sont actuellement deux objets de choix pour les amateurs très investis dans le planétaire, car leur observation offre une réelle opportunité de participation au suivi scientifique de leur activité. Les tempêtes sur Uranus sont nombreuses, mais de très petite taille la plupart du temps et à ce jour, apparemment hors de portée des amateurs. De temps en temps cependant un très gros orage peut apparaître, comme en 2014 ; il est alors accessible à des instruments d’environ 300 mm au minimum. Neptune, par contre, présente une activité atmosphérique beaucoup plus accessible (à partir de 250 mm). Une image réussie en infrarouge montre systématiquement des surbrillances dans l’hémisphère sud de la planète (actuellement dans son début d’été, qui va durer encore une trentaine d’années. Pour plus d’information, vous pouvez lire cet ancien article du blog : Neptune, la nouvelle frontière amateur). Mais d’autres taches peuvent être vues à d’autres latitudes et de ce point de vue, les images du Pic sont spectaculaires !

Les résultats sur Neptune

(cliquez sur les images pour les voir en pleine résolution)

Nous avons bénéficié d’excellentes conditions, en particulier la nuit du 7 au 8. Le télescope de 1 mètre a ceci d’impressionnant que certaines des tempêtes étaient visibles directement sur les images brutes durant les acquisitions… l’imagerie est réalisée principalement dans le proche infrarouge avec le Baader IR 685. Ces images ont été traitées par Marc.

Et regardez ces animations réalisées par Marc !

Animation « globe » WinJupos du 8 (donnée intégrées comme une carte)

Animation « réaliste » du 9 août (différentes images)

Animation « globe » WinJupos du 9 août

Les résultats sur Uranus

Nous n’avons observé qu’une fois néanmoins, nous avons visiblement obtenu la meilleure image IR prise au T1M du Pic. Le système de bande est bien visible ; la brillante région polaire nord domine le tout. Malheureusement aucune tempête n’est détectée. Cette image a été traitée par moi-même et sur ce lien vous pourrez voir une animation des satellites montée par Jean-Philippe à partir des mêmes données.

u20160808i-02h56UT-PIC

Les résultats sur Saturne

Saturne n’était pas observable dans les meilleures conditions néanmoins de bonnes images ont été obtenues dans l’infrarouge et la bande du méthane. L’hexagone polaire est bien visible en IR. Traitement Marc Delcroix

Et un résultat sur Mars…

Encore moins bien observable que Saturne, et malheureusement sans correcteur de dispersion atmosphérique, Mars montre néanmoins voir les volcans de Tharsis qui apparaissent ombragés au matin martien (les points noirs sur la gauche notamment en IR) et le voile polaire automnal au nord (l’équinoxe a eu lieu début juillet). Le traitement est de moi.

m20160808-PIC

 

 

 

 

asi224mcicon

Le correcteur de dispersion atmosphérique avec l’ASI224MC

Après avoir traité du filtre IR-cut la dernière fois, voici un autre accessoire indispensable avec cette caméra couleur (… et toutes les autres…) : le correcteur de dispersion atmosphérique, ou CDA.
Le correcteur de dispersion atmosphérique est un accessoire qui permet de corriger la dispersion de la lumière des astres […] Continue Reading…

asi224mcicon

Pourquoi l’ASI224MC demande un filtre IR-cut

Après avoir parlé de son échantillonnage, voici un deuxième article consacré à l’utilisation de la caméra ASI224MC, plus particulièrement à ses accessoires indispensables… ici : le filtre bloquant anti-infrarouge, ou IR-cut.

Les caméras numériques, que les capteurs soient des CCD ou des CMOS, sont très sensibles dans le proche infrarouge. […] Continue Reading…

planetaryastronomy_book_logo

Planetary Astronomy, the book: first announcement!

Have you ever wondered if there was a complete and recent book for observing and imaging planets? … Now there will be one!
In 2015 me and six skillful amateurs published a book that has won a great success in France (… and even outside France!): Astronomie Planétaire. I am […] Continue Reading…

Juno_mission_insignia

Le Workshop JUNO à Nice, 12 et 13 mai 2016

Pour continuer à préparer l’arrivée de la sonde JUNO autour de Jupiter, un colloque de scientifiques et d’amateurs du monde entier s’est tenu à Nice, à l’Observatoire de la Côte d’azur, les 12 et 13 mai dernier. Des informations de premier plan maintenant disponibles pour tous !
Ce colloque a […] Continue Reading…

asi224mcicon

L’ASI224MC et son échantillonnage

J’entame une série d’articles consacrée à cette petite bombe pour l’imagerie planétaire qu’est l’ASI224MC de la marque ZWO. Elle est très différente de la PLA-Mx que j’utilisais jusqu’à présent, notamment car sa taille de photosite est différente… Commençons par le commencement : le réglage de l’échantillonnage !

[…] Continue Reading…

venusrvbsmall

AKATSUKI a besoin des amateurs !

Il y a deux mois, j’écrivais que la sonde JUNO avait besoin des amateurs. A présent c’est la sonde AKATSUKI, en orbite autour de Vénus, qui demande notre attention !

Image Wikipedia
AKATSUKI est une sonde japonaise dont la mission est d’observer l’atmosphère de la planète Vénus. […] Continue Reading…

Juno_mission_insignia

JUNO a besoin de l’aide des amateurs !

En 2016, un évènement majeur se prépare dans l’exploration du système solaire : la mise en orbite d’une sonde spatiale autour de Jupiter : JUNO. Prévue pour l’été 2016, cette mise en orbite sera la première depuis la sonde Galileo, qui avait commencé sa mission en 1995 et l’a […] Continue Reading…

coupole600AQ

La météo à AstroQueyras (3) : l’arrivée de bonnes conditions

Après les nuits médiocres à passables présentées en (1) et (2), voici à présent mes observations concernant les deux nuits qui ont suivi (31 août au 1er septembre, puis 1er au 2 septembre). Ces deux nuits ont été relativement nébuleuses, mais avec un seeing beaucoup plus stable. Les conditions […] Continue Reading…

coupole600AQ

La météo à AstroQueyras (2) : un étrange vent nocturne

Après avoir vu le contexte dans lequel se trouve l’observatoire AstroQueyras, voici quelques-unes de mes observations relevées au cours de mon séjour. Les deux premières nuits (29/30 et 30/31 août 2015) étaient découvertes mais avec un seeing assez médiocre. J’ai noté un phénomène météo particulier que je m’explique assez […] Continue Reading…