Autostakkert!2 : comparaison de taille de point d’alignement sur Jupiter

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Autostakkert!2 est un des logiciels les plus prisés pour le traitement des videos planétaires. Ce logiciel réalisé par Emil Kraaikamp offre notamment la possibilité de réaliser des alignements multipoints. Je teste ici différentes tailles de ces fenêtres d’alignement pour voir si ça change quelque chose….

ssAS2_jupLa comparaison est faite sur une vidéo de Jupiter prise avec un filtre de luminance en 2012. Il s’agit d’une vidéo « brute » de 50 secondes non dérotée avec WinJupos. Le seul paramètre qui change ici est la taille des points d’alignement – évidemment, le même nombre d’images brutes a été additionné ;) et un traitement identique a été appliqué grâce aux schémas que l’on peut pré-enregistrer dans Registax6.

Sur la capture d’écran à droite (cliquez pour la voir en taille réelle) on peut voir l’emplacement des réglages et leur aspect sur une des images brutes du film.

.compar25_50

25 pixels contre 50

25 pixels est la taille de fenêtre d’alignement la plus petite offerte par le logiciel. 50 est la taille « standar » au-dessus. Le résultat est sans appel : on a une netteté sensiblement accrue avec 50 pixels !

 

 

.

.compar50_100

.50 pixels contre 100

La comparaison est beaucoup plus subtile ici… les résultats sont très proches.

Mais surtout, la meilleure taille d’AP ne semble pas la même suivant la région de Jupiter ! Les régions équatoriales et tropicales (EZ, NEB+SEB) sont un peu plus nettes avec une taille de 50.

Au niveau des régions tempérées (STB/NTB) le match semble moins net déjà, avec encore cependant un avantage à la taille 50.

Mais dès que l’on arrive aux régions tempérées hautes et polaires, la fenêtre d’alignement en taille 100 montre une plus grande netteté, tout particulièrement dans l’hémisphère sud (SSTB/S3TB/SPR).

Cela demanderait une confirmation mais j’ai l’impression que le niveau de contraste des détails est en cause. En taille 50, la fenêtre est peut-être trop petite pour attraper suffisamment de détails ? La taille 100 elle, intégrerait un nombre de repères plus grand… 

Par contre, dans les régions centrales où le niveau de contraste est plus élevé, la taille 50 réaliserait un meilleur alignement sur les petits détails…

compar100_200

100 contre 200 ;)

La taille 200 obtient un résultat moins bon que la taille 100.

Cela confirmerait que lorsque les détails sont suffisamment contrastés, une taille de fenêtre plus petite (mais pas trop, cf 25 vs. 50…) obtient de meilleurs résultats.

.

.

.

.

.En guise de conclusion préliminaire…

Il est très probable que les résultats de ce genre de test varie en fonction de nombreux paramètres, les conditions d’observation, l’échantillonnage, l’objet observé, le type de détails visibles et leur niveau de contraste… mais ça vaut la peine de tester. Les différences de contraste observées sont finalement assez importantes…

Et pour aller plus loin… toutes les réponses aux questions que les amateurs se posent sur le traitement d’image sont dans Astronomie planétaire !

bannierelivre

Share.

5 commentaires

  1. Christophe,
    le verbe « varie » dans cette phrase :
    « Il est très probable que les résultats de ce genre de test varie en fonction de nombreux paramètres,… »
    doit s’accorder avec son sujet qui est « les résultats ».
    Cordialement,
    JLuc Colas

  2. Hello;

    I’m starting with the ASI120MC camera with a newton telescope of 305mm f 4.8 with barlom X2 -X3 and before I put up to 20 alignment points and now I’m putting up to about 50 points in autostakkert2 and I still do not know which is the most appropriate Whether to be for the 50 points or between the 40 and 20 points.
    Could you get me out of doubt?

    Greetings.

  3. Christophe Pellier on

    Hi,
    It depends a lot on the level of details and contrast of your raw frames. Jupiter will accept relatively narrow sizes of AP, but less than Mars… and, it depends also on your sampling. The longer is the focal, the larger will be the AP.

  4. Salut Christophe.
    Le post n’est pas tout récent mais très intéressant, j’avais omis d’y mettre un avis.
    On voit clairement que les 50/100 AP tiennent dans un mouchoir de poche. Personnellement, en lunaire, vu la surface, je suis à environ 100 AP, je n’ai vu aucune différence avec des AP plus petits, en fait si, juste dans le temps de traitement !
    En planétaire pur, quand on voit le faible contraste des détails, je pense que l’on a tout intérêt à ne pas faire trop petit. De toute manière, en fonction de la taille de la planète cela tombe sous le sens. Par contre ce qui m’a le plus surpris (et qui est très efficace), c’est l’unique AP sur Vénus (traitement de Stéphane Gonzalès) comme quoi un seul peut aussi faire une excellent travail.

  5. Christophe Pellier on

    Salut William,
    Comme j’ai perdu tous mes anciens commentaires, tu avais peut-être déjà réagi à l’époque… ;)
    Si tu regardes bien au niveau des détails il y a quand même un net avantage des AP 50 sur les 100 – dans ce cas précis. C’est entre 100 et 200 qu’on ne voit plus trop la différence… Par contre sur la Lune, j’aurais effectivement parié qu’une plus petite taille d’AP fonctionnait mieux, mais le niveau de contraste très élevé des détails fait que ce n’est sans doute pas nécessaire.
    Pour le point unique sur Vénus, c’est effectivement possible car il n’y a en général pas de détails sur les brutes (sauf UV) et la planète est petite. J’en place généralement 4 ou 5 chez moi mais je n’ai pas fait de comparaison. Sur Uranus et Neptune par contre, là c’est un seul point de toute évidence.

Leave A Reply